Couveuses Borotto

Les couveuses Borotto sont fabriquées par un passionné de l’incubation et disposent de tous les éléments nécessaires à une incubation réussie : thermostat précis et proportionnel, ventilation dirigée, résistance de chauffage blindée, système exclusif de retournement des œufs convenant pour toutes les tailles d’œufs, de la caille à l’oie, remplissage des bacs à eau externe et hublots de contrôle. 100% made in Italie, garantie 2 ans.

Il y a 11 produits.

Affichage 1-11 de 11 article(s)

Les conseils de l'éleveur

L’élevage des oiseaux passe par la couveuse, les éleveurs de la Ferme de Beaumont maîtrisent par nature tous les paramètres de l’incubation artificielle. Ils vous conseillent pour bien choisir votre couveuse.

Comment bien choisir sa couveuse ?

Température dans la couveuse

La température de la couveuse

Une bonne couveuse doit maintenir une température constante et homogène. Nos couveuses disposent toutes de thermostats à la pointe de la technologie par régulation proportionnelle, de résistances de chauffage adaptées à leur volume et d’une répartition homogénéisée de la chaleur par flux d’air contrôlé. Le contrôle de la température peut être analogique avec un thermomètre ou digital avec un contrôle à l'écran.

Humidité dans la couveuse

L'humidité de la couveuse

Gérer l’humidité est nécessaire pour le bon développement de la poche d'air pendant l’incubation et pour faciliter l’éclosion des poussins. Les couveuses sont équipées de bacs à eau intégrés pour pouvoir augmenter graduellement le taux d’humidité. De plus, ils sont inaccessibles aux poussins pour éviter les noyades. Certains modèles de couveuses affichent le taux d’humidité, tandis que les plus aboutis gèrent automatiquement l’arrivée d’eau.

Les couveuses haut de gamme : les couveuses Brinsea EX et Borotto avec Sirio sont équipées d'une pompe péristaltique qui diffuse automatiquement l'eau à la goutte près !

Air dans la couveuse

L'air de la couveuse

L’embryon est sensible et a besoin d’un air chaud et renouvelé pour se développer. Toutes les couveuses que nous proposons répartissent l'air de manière homogène : l’air est aspiré au-dessus des œufs, chauffés, puis renvoyé doucement sur eux en passant par les côtés de la couveuse.

Retournement des oeufs de la couveuse

Retournement automatique des oeufs


Retournement des oeufs automatique

Le retournement des œufs s’effectue automatiquement et régulièrement par un moteur électrique. Sur certains modèles la fréquence et la durée du retournement sont paramétrables. Les œufs sont retournés par roulement ou par basculement. C’est le moyen le plus utilisé et le plus sûr car il n’oublie jamais le retournement.

Retournement des oeufs manuel

Retournement des oeufs manuel

Avec les couveuses à retournement manuel, chaque oeuf doit être retourné manuellement minimum 2 fois par jour (matin et soir).

Retournement des oeufs semi-automatique

Retournement des oeufs semi-automatique

Avec les couveuses à retournement semi-automatique, les oeufs sont tous retournés en même temps par un petit dispositif manuel, au minimum 2 fois par jour (matin et soir).

Conseils de l'éleveur : couveuses

Les conseils de l'éleveur pour les couveuses

Livret conseil incubation Ferme de Beaumont

Livret conseil incubation

Pour tout achat d’une couveuse, la Ferme de Beaumont vous offre ce livret écrit par nos éleveurs.

La salle d’incubation

La salle d’incubation

Une couvée réussie dépend de la température et de l’humidité dans la salle où se trouve la couveuse. La température doit y être tempérée entre 18°C et 22°C. Le taux d’humidité doit y être inférieur à celui recherché dans la couveuse. Évitez les caves et les garages souvent trop humides.

Regardez nos conseils en vidéo sur notre chaîne Youtube

Playlist L'incubation en couveuse